Le livre numérique – Peut-on l’offrir ou le recevoir en cadeau ?

Sommes-nous prêts à offrir ou à recevoir en cadeau un simple fichier ?

En parcourant divers sites et blogs dédiés à l’écriture, j’ai réalisé que peu à peu, les auteurs publiés mettent en vente leurs ouvrages non seulement sous forme de livre traditionnel, mais aussi sous forme de fichier numérique à télécharger.  Ces ebooks sont désormais proposés par des sites de commerce en ligne qui ont pignon sur rue, tels que la FNAC ou Amazon. Un livre avait retenu mon attention et j’ai eu la tentation d’en faire l’acquisition pour l’offrir à l’un de mes proches. C’est alors que je me suis interrogée : quel effet cela ferait-il d’offrir ou de recevoir en cadeau un livre sous forme de fichier numérique ?

Après une période de flottement, le marché du livre numérique commence à se développer en France et partout dans le monde. Ces dernières années ont vu fleurir moultes applications spécialisées dans la lecture d’ebooks. Sont ensuite apparues les  tablettes numériques, dont certaines  entièrement  dédiées à la lecture. Avec l’essor de ces nouvelles technologies, on assiste à une véritable révolution dans le monde littéraire.

Même si ma préférence va sans conteste à un vrai livre, acheter un ebook ne me poserait aucun problème. Si ce livre que j’acquiers m’est destiné, je ne vais pas lui attacher de valeur sentimentale. C’est un objet comme un autre. En revanche, j’aurais beaucoup plus de réticences s’il s’agissait d’offrir un livre numérique à une personne qui m’est chère.

Pourquoi un simple fichier ne serait-il pas perçu comme un véritable
cadeau ?

Dès lors qu’il s’agit d’un cadeau, l’objet se pare à mes yeux de qualités que n’aura pas le même livre, resté dans les rayons d’une librairie. Ce livre-là n’est pas n’importe quel livre, il a été spécialement choisi pour moi et m’est destiné. Quatre de mes sens vont me permettre de le découvrir et de me l’approprier :

– Le toucher, tout d’abord. Son format me permet-il de le tenir d’une seule main ou dois-je le poser sur une table car il est lourd et volumineux ? A-t-il une couverture souple ou rigide ? Ses pages sont-elles fines ou épaisses, lisses ou rêches ?

– La vue : quelle est la couleur de la couverture, y a-t-il des images, des photos ? Quelle typographie est utilisée ? Est-ce un livre à classer dans les beaux livres ou s’agit-il d’un livre de poche ?

– L’ouïe : le bruissement des pages est-il doux ou plutôt sec ?

– L’odeur : quel parfum se dégage du papier, de l’encre utilisée ?

Comment imaginer l’appropriation d’un objet dématérialisé ? Seule la liseuse existe réellement. Elle est palpable. Il est certes possible de faire « comme si » on tournait les pages et de reproduire leur bruissement, mais aussi d’ajouter des fonctionnalités qui n’existent pas avec un vrai livre comme changer de typographie, zoomer ou lire dans l’obscurité. Toutefois, le livre en lui-même n’est-il pas dépersonnalisé ? Une fois que je me serai constitué toute une bibliothèque, qu’est-ce qui distinguera ce fichier de tous les autres ? Qu’est-ce qui fera que je l’associerai à la personne qui me l’a offert ?

Apprendre à recevoir ce type de cadeau

Au fil du temps, allons-nous devoir apprendre à nous détacher de ce qui encore aujourd’hui nous tient à cœur ? Pour l’instant, nous ne sommes peut-être pas prêts à recevoir ce type de cadeau qui doit engendrer une grande frustration, alors que les générations futures, nées à l’ère du numérique, trouveront tout à fait normal ce type de présent.

Faisons l’analogie avec un courriel reçu d’un être cher, que nous conservons précieusement dans notre messagerie, comme autrefois on pouvait garder au fond d’un tiroir une lettre ou  un poème qui nous était destiné. On pourrait même imaginer offrir un abonnement ou un pack de dix livres numériques à télécharger parmi des centaines de titres. Qui sait, apprécier de recevoir un fichier numérique en guise de cadeau n’est peut-être pas totalement illusoire. La démarche sera simplement différente et l’appropriation du livre passera par sa personnalisation, par l’ajout de photos, d’annotations, et pourquoi pas, de sons,  à destination du lecteur.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà offert ou reçu en cadeau un livre numérique ?

Publicités

2 réflexions sur “Le livre numérique – Peut-on l’offrir ou le recevoir en cadeau ?

  1. Point de vue très original sur la question de la numérisation des livres! Si on offre un objet plus qu’un texte quand on offre un livre, je comprend que ça puisse poser problème… Mais on offre bien des spectacles, des voyages, qui sont eux-aussi immatériels… Pourquoi un « spectacle littéraire » ne peut-il pas être considéré comme une cadeau valable? J’aime le contenu (le texte) autant que l’objet (le livre) alors recevoir un livre numérique en cadeau ne me poserait pas le moindre problème, personnalisation ou non.

Laisser un commentaire...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s